"Sauver quelque chose du temps où l’on ne sera plus jamais."

 Les Années, Annie Ernaux © Editions Gallimard 2008

Au travers de photos et de souvenirs laissés par les événements, les mots et les choses, Annie Ernaux donne à ressentir le passage des années, de l'après-guerre à aujourd'hui. De marqueurs d'époque en souvenirs intimes, Annie Ernaux interroge le désir fort de changement de mœurs, nous parle des luttes d'émancipation, de l'affirmation de soi et de sa sexualité, de la reconnaissance des libertés et des droits des femmes, des lois répressives, de la société de consommation déformant les modes de vie et de la prise en charge par les médias du processus de mémoire et d'oubli. En même temps, Annie Ernaux inscrit l'existence dans une forme nouvelle d'autobiographie à la fois personnelle, impersonnelle et collective. L’histoire de cette femme n’a rien d’héroique, pourrait s’apparenter à de nombreuses autres trajectoires de vie. C’est justement cette lecture du roman que nous souhaitons porter à la scène. « J’écris parce que je me sentais semblable aux autres. » 

Porter aujourd'hui le roman Les Années à la scène, c'est faire entendre les pensées d’une femme en avance sur son époque, c’est rendre visible ses douleurs passées et ses combats intérieurs. Enfin, c’est tenter de rapprocher les générations entres elles, en proposant au spectateur un voyage réflexif sur l’intime et le collectif. 

Deux versions d’un même spectacle :

Sur la saison 20-21, La Femme de la photo apparaîtra sous deux versions. Deux versions complémentaires, comme les deux faces d’une même pièce, ou comme une photo imprimée et son négatif. À la fois l’image l’originale et son reflet inversé.

1 - Une version frontale, contemplative ; où l’on observe une Annie Ernaux en elle-même, où le public plonge dans son espace mental. C’est le cinéma de la mémoire.


2 - Une version "tout terrain" / lieux non dédiés ; où l’on peut découvrir une femme au cœur du monde (les spectateurs) et de la mémoire collective.

Cette création s'inscrit dans le cycle de création "Save the date !"

Elle peut s'accompagner en diffusion de petites formes satellitaires,"Les Instantanés" et de projets de création partagées & in situ.

LA FEMME DE LA PHOTO  CREATION 2020

d'après "Les Années" d'Annie Ernaux © Editions Gallimard 2008

 

Création les 04 et 05 novembre 2020​ au théâtre Jean Vilar (Montpellier)

EQUIPE

CONCEPTION & MISE EN SCÈNE - Camille Daloz
JEU - Emmanuelle Bertrand, Bastien Molines, Alexandre Cafarelli et Jérémy Cateland

CRÉATION LUMIÈRE - Christophe Mazet
SCÉNOGRAPHIE - Emmanuelle Debeusscher
CRÉATION VIDÉO - Laurent Rojol
UNIVERS SONORE - Allister Sinclair
PRODUCTION & DIFFUSION - Léna von Braun

PARTENAIRES

PRODUCTION – Le Cri Dévot
COPRODUCTION – Théâtre Jean Vilar Montpellier, Scènes Croisées de Lozère, Collectif En Jeux
ACCUEIL EN RÉSIDENCE D’ÉCRITURE – ASMA, Le Ciné-Théâtre

SOUTIEN – Région Occitanie dans le cadre du conventionnement.
ACCUEIL EN RÉSIDENCE DE CRÉATION – Théâtre Jean Vilar Montpellier, Scènes Croisées de Lozère, Scén’Ograph / L’Usine Saint-Céré, Le Chai du Terral, Théâtre Jérôme Savary, Théâtre d’O - Conseil Départemental de l’Hérault
PRÉ ACHATS – Théâtre Jean Vilar Montpellier, Scènes Croisées de Lozère, L’Ombrière Uzès, Théâtre des 2 Points, Scén’Ograph / L’Usine Saint-Céré, Théâtre Jérôme Savary, Scène Nationale d’Albi (+ en cours)

                            CALENDRIER DE CRÉATION 2020

- 18/05 au 22/05 - Maison des Chœurs - Montpellier Métropole

- 15/06 au 26/06 - La Bulle Bleue - Montpellier

- 06/07 au 10/07 - Chai du Terral - St Jean de Védas

- 31/08 au 04/09 - Jérôme Savary - Villeneuve les Maguelone

- 28/09 au 02/10 - L'Usine - Saint-Céré

- 05/10 au 16/10 - Théâtre d'O - Montpellier

- 19/10 au 05/11 - Jean Vilar - Montpellier

- Février 21 - Scènes Croisées de Lozère  :Adaptation tout terrain,

Les membres du Collectif En jeux pour la saison 2019-2020

 

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège (09) / Théâtre en Garrigue, Port-la-Nouvelle (11) / Le Théâtre dans les Vignes, Couffoulens (11) / Théâtre des 2 Points, scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire, Rodez (12) / Théâtre de la Maison du Peuple, scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire, Millau (12) / Le Périscope, scène conventionnée d’intérêt national art et création pour les arts de la marionnette, le théâtre d’objet et les formes animées, Nîmes (30) / L’Ombrière et les ATP d’Uzès (30) / La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, Balma / Toulouse Métropole (31) / Théâtre du Grand Rond, Toulouse (31) / Théâtre Jules Julien, Toulouse (31) / Théâtre Sorano, Toulouse (31) / ThéâtredelaCité, centre dramatique national Toulouse Occitanie (31) / Le Neufneuf festival / Compagnie Samuel Mathieu, Toulouse (31) / Théâtre Jean Vilar, Montpellier (34) / Domaine d’O, Montpellier Méditerranée Métropole (34) / Bouillon cube, Causse-de-la-Selle (34) / Chai du Terral, Saint-Jean-de-Védas (34) / Le Kiasma - L’Agora, Castelnau-le-Lez et Le Crès (34) / La Bulle Bleue, Montpellier (34) / Théâtre Albarède, Ganges (34) / Théâtre Molière-Sète, scène nationale archipel de Thau (34) / Théâtre Jacques Cœur, Lattes (34) / La Cigalière, Sérignan (34) / Le Théâtre des 13 Vents, centre dramatique national Montpellier Occitanie (34) / Scénograph, scène conventionnée pour le théâtre et le théâtre musical, Figeac / Saint-Céré (46) / L’Astrolabe, Figeac (46) /Scènes croisées de Lozère, scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire, Mende (48) / Service Culturel de la Ville d’Alénya (66)